Numéro Spécial de Fédérer : Psychologie de l'Urgence, Quand Haïti "gronde"
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Résultats de 1 à 10 sur 12

Sujet : psychologie par correspondance

  1. #1
    Morticia Invité

    Par défaut psychologie par correspondance

    Connaissez-vous les formations en psychologie de FedeRH? J'envisage une formation de conseil en psychologie par correspondance.
    Je travaille, je suis mère de famille, et ne peux donc pas suivre de cours, d'autant que j'habite en province loin de toute fac de psycho. Le but est la satisfaction d'une curiosité, d'un intérêt personnel, pas un objectif de carrière. Je n'ai pas l'intention de changer de métier.
    Si vous connaissez cet organisme, qu'en pensez-vous? Merci d'avance.

  2. #2
    Invité

    Par défaut Re: psychologie par correspondance

    Je ne connais pas cet organisme mais je sais qu'il existe beaucoup d'organismes de formation, de conseil (counselling), avec des stages ou sans stages, avec parfois même thérapies de groupes sur une semaine ou un WE.
    Il faut éviter ces organismes dont on ne connait pas les motivations des animateurs... Ca peut être pour des raisons sectaires, raisons financières, voire, pour des raisons purement narcissiques que ces organismes existent.
    Si vous souhaitez simplement vous renseigner, aborder la psychologie de manière un peu souple, vous pouvez peut-être d'abord lire. Si vous n'aimez pas lire (ce qui se conçoit), il y a des organismes d'études par correspondance rattachez aux universités. Par exemple, le CNED, fournit de très bons cours et il n'y a aucune exigence temporelle (vous pouvez mettre 10 ou 15 ans, avec des pauses, pour gravir les niveaux jusqu'à la dernière année).
    Il y a aussi les organismes de psychanalyse mais là... nous n'assurons rien. Il y en a de très sérieux comme de très ésotériques. Les plus sérieux se rattachent à Freud et à Lacan, fondateurs de la psychanalyse et amoureux du savoir. La liste des écoles de psychanalyse assez sérieuse, se compose, malheureusement, de moins d'une dizaine en France.

  3. #3
    Morticia Invité

    Par défaut Re: psychologie par correspondance

    Merci de vos réponses.
    J'aime lire, et j'ai lu des ouvrages de psychologie, mais l'offre est telle que faire ses propres choix n'est pas aisé.
    Je me suis renseignée auprès des universités qui offrent des formations par correspondance, mais il faut se déplacer pendant plusieurs jours pour les examens et il y a des stages obligatoires. C'est incompatible avec ma situation professionnelle et familiale.
    Je pourrais sans doute m'organiser si cela était absolument nécessaire pour ma carrière, mais puisqu'il s'agit davantage de curiosité personnelle, un aménagement ne sera pas possible. Je cherchais donc plutôt des cours que je pourrais suivre de chez moi, sans contrainte matérielle.

  4. #4
    Invité

    Par défaut Re: psychologie par correspondance

    Je ne sais pas qui vous a renseigné dans les Universités mais les stages ne sont obligatoires qu'à partir de l'avant dernière année. Ils sont simplement conseillés les 3 premières années.
    En plus, pour le premier pas, il ne faut ni stage, ni examen, mais seulement une inscription en première année. Après vous voyez si ça vous plaît et si vous avez envie de passer les examens.
    Il y a aussi, dans certaines villes, une association qui s'appelle "L'université de tous les savoirs" et parfois, des psychologues et des psychanalystes y mènent des conférences, le soir. Ca s'adresse essentiellement aux personnes dans votre situation.

    Mais, la vérité est peut-être ailleurs ?

  5. #5
    Morticia Invité

    Par défaut Re: psychologie par correspondance

    TL: "Mais, la vérité est peut-être ailleurs ?" Euh, je ne comprends pas. Help!

    Je vais de ce pas me renseigner auprès des universités qui proposent une formation par correspondance.


  6. #6
    Morticia Invité

    Par défaut Re: psychologie par correspondance

    Après quelques recherches sur le net, il semble qu'à Paris 8, la présence aux "regroupements" soit obligatoire, mais seulement "vivement conseillée" aux "samedis de stage" de Rennes 2.Il est vrai que je n'avais pas pensé à la possibilité de suivre des cours sans passer les examens. Je pensais que sans validation, je ne pourrais pas accéder aux cours des semestres suivants. Je vais me renseigner sur l'option "formation non diplomante" pour voir ce qui est possible. Ce qui est "amusant", c'est que je suis moi-même prof en fac. Mais pas de psycho là où j'enseigne.
    On m'a parlé de l'EAD, un organisme belge. En avez-vous déjà entendu parler?
    En tout cas, merci pour vos réponses et mises en garde.

  7. #7

    Par défaut Re: psychologie par correspondance

    bonjour,
    Je suis chargé de cours à Paris 8 et à mon avis, vous pouvez tout à fait vous engagez sur un cursus en enseignement à distance sous forme d'auditeur libre...L'EAD est l'enseignement à distance, peut-être vos collègues parlaient de la plateforme d'EAD de l'IED (Institut d'Enseignement à Distance) de Paris 8...mais en même temps, votre demande est assez ambivalente...Vous souhaitez suivre des enseignements en psychologie...sans les suivre....Je ne suis pas sûr que même la formule d'Enseignement à Distance vous convienne..Vous reçevez un livre correspondant aux cours de l'année visée...Ensuite, il y a deux fois par an des "regroupements" où les étudiants rencontrent les profs...donc pas de cours magistraux, pas de conférences, etc..Ce n'est peut-être pas la formule adaptée pour vous ? Peut-être simplement une orientation sur des lectures significatives dans le domaine qui vous intéresse suffirait ???
    Cordialement
    Chercheur70
    Docteur en Psychologie / Psychologue

    "Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie..."
    Confucius

  8. #8
    Morticia Invité

    Par défaut Re: psychologie par correspondance

    Il est certain que ma demande n'est pas encore très aboutie, disons que j'y réfléchis.
    La psychologie m'intéresse depuis des années, et je crois que ce serait un plus relationnel sur le plan professionnel. J'aurais aimé préparer une licence, mais le temps et la disponibilité me manquent! 3 enfants, en poste à l'université depuis peu et pas de psycho près de chez moi.
    J'imaginais que peut-être il existait une formation sérieuse, et pas nécessairement diplômante, par correspondance. Des cours et une bibliographie qui me seraient envoyés, avec des devoirs à faire, qui me seraient corrigés (non pour les notes, mais pour me permettre d'évaluer ma réflexion), le tout par correspondance ou internet. Des formations privées (très chères!!) existent et dans mon post initial, je m'adressais à vous pour savoir si vous connaissiez FedeRH qui propose ce type de formation. Je m'interrogeais sur le sérieux de cette société, et demandais des avis.

  9. #9

    Par défaut Re: psychologie par correspondance

    Je ne suis pas sûre de bien comprendre votre demande.
    Peut-être est-ce la question de la "curiosité" vis à vis du "savoir" psychologique qui est à éclairer pour vous-même. Pourquoi souhaiter l'acquérir sans visée d'exercice n'est pas une question neutre.

    Je ne peux malheureusement vous apporter d'information sur Federeh, par contre j'ai fait la fin de mon parcours avec IED/paris 8 qui regroupe essentiellement des gens comme vous qui travaille et qui ont des enfants.
    Dans ma promotion, je n'ai pas connu de personnes qui le faisaient par curiosité, désir de culture. Les gens prévoyaient une réorientation professionnelle, ce qui impliquait pas mal de "sacrifices" (au niveau du temps libre...). La masse de travail est importante. La licence seule n'apporte pas les éléments que peut-être vous recherchez.
    Les choses commencent à s'approfondir véritablement à partir de la maîtrise (je ne sais pas la correspondance actuelle avec les masters) avec les travaux de recherche et de réflexion ainsi que les stages. La pression universitaire est importante.

  10. #10
    Morticia Invité

    Par défaut Re: psychologie par correspondance

    Merci pour toutes ces infos.
    Mon intérêt pour la psychologie sans désir de réorientation vous étonne? Je crois que j'ai envie d'approfondir, de creuser la question.
    Je crois que la psychologie permet de mieux comprendre le genre humain, et que je suis curieuse de nature! Mais mon envie n'est pas dénuée de tout intérêt professionnel puisque cela pourrait sans doute me servir dans l'exercice de mon métier.
    Sans vouloir jouer les psychologues (chacun son métier), j'aurais peut-être davantage de cartes en main pour faire face aux confidences/ demandes des élèves. Je crois d'ailleurs que certains aspects de la psychologie devraient être abordés lors de la formation des enseignants, et que nous inculquer qqs "bases" ne serait pas superflu.
    Quoi qu'il en soit, j'ai la réponse à ma question: je devrais me tourner vers l'université, une formation par correspondance, en auditeur libre, à mon rythme.
    Et en attendant de me lancer, je vais me plonger dans la bibliographie de la L1.

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé